Mercredi 13 Nov 2019
15:47
[S'inscrire]  [Mon Profil]  [Messages privés
[Liste des Membres] [FAQ] [ Connexion ]

Recherche avancée
 
Ecussons
Autocollants
Polos
Retour au site
Retour au forum

Cette version du forum n'est désormais accessible que pour lire les passionants échanges et partage de techniques qui ont déjà été rédigées ici.

Pour participer aux échanges interscouts, merci d'utiliser
le nouveau forum

 

          
Auteur
scoutisme laïc & athé
  Cliquez pour charger les messages précédents [...]
Old GIlwellian
Membre honoré
 
  
TECHNIQUE: 103 points
BONNE HUMEUR: 62 points
Cité : Serviteur
Nous a rejoints le : 09 Juin 2004
Messages : 10 027

Réside à : Paris
Patientez...

Je partage l'analyse de Hocco dans son avant-dernier paragraphe. Les liens affichés entre les EEdF et l'école publique ont certainement eu un impact sur leur image, la perte de confiance des familles qui auraient du constituer leur vivier de recrutement a été concomitante de la perte de confiance de ces familles envers les représentants de l'institution scolaire. Les responsables EEdF permanents détachés de l'EN souvent encartés à la FEN (pour ne pas parler de partis politiques de gôche) y sont aussi sans doute pour quelque chose. Le groupe local EdF le plus proche de chez nous partageait son local avec la section locale de la SFIO, aujourd'hui c'est le PS qui occupe les deux locaux (et c'est dans cette cellule que sont inscrits d'anciens scouts ou éclaireurs comme Lionel Jospin et Bertrand Delanoé).

Redcat globalement lles laîcards ce sont les gens qui se trompent de combat, pour eux défendre la laïcité c'est "bouffer du curé", vouloir l'éradication de l'enseignement confessionnel, la dissolution des congrégations, leur vision de l'Eglise remonte au petit père Combes. Les laîcs sont des défenseurs de la laïcité qui veulent qu'un équilibre soit maintenu entre les différentes familles de pensée et qu'aucune ne reçoive un traitement de faveur de la part de la Puissance Publique, dans la loi de 1905 ils n'oublient pas le deuxième article. C'est vrai qu'entre les deux on observe des tas de nuances.

S'il est exact Zèbre que beaucoup de parents font encore baptiser leur enfant (une sorte d'assurance "pascalienne" sur l'avenir) combien sont-ils ceux qui choisissent des parrains pratiquants et veillent à envoyer leurs enfants au catéchisme quand ils ont atteint l'âge ? Même chose avec les mariages, il faut demander aux prêtres si beaucoup de couples qui viennent les voir pour leur demander de célébrer leur mariage à l'église y mettent les pieds ne serait-ce qu'aux fêtes dites "d'obligation". Et encore le pourcentage de familles qui agissent ainsi ne cesserait de baisser selon certains sondages publiés dans la Croix. Pour ce qui est des autres familles il est vrai qu'on les rencontre plutôt en ville dans des quartiers dits "populaires" et dans des professions à faibles revenus, c'est vrai que traditionnellement en France le scoutisme s'adresse peu à ces catégories sociales pas trop représentées non plus sur les forums scouts.
60
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis Ancien SdF et FEEUF  Profil de Old GIlwellian  Voir le site web de Old GIlwellian  Message privé      Répondre en citant
redcat
Membre actif

Nous a rejoints le : 29 Déc 2010
Messages : 156
Patientez...

« Redcat globalement lles laîcards ce sont les gens qui se trompent de combat, pour eux défendre la laïcité c'est "bouffer du curé", vouloir l'éradication de l'enseignement confessionnel, la dissolution des congrégations, leur vision de l'Eglise remonte au petit père Combes. »

Ils sont donc minoritaires, voire groupusculaires, et extrêmement vieillissant ces militants de la Libre Pensée et de ses quelques avatars ou scissions.

Ils ont à mon avis très peu de relais dans les grandes formations de gauche.

Je doute qu'on puisse les rendre respondables de quoi que ce soit, en bien ou en mal.

Plus nombreux sont ceux qui se servent de l'alibi de la laïcité pour cibler uniquement l'Islam.
61
Infos sur le membre et actions possibles
  Profil de redcat  Message privé      Répondre en citant
Old GIlwellian
Membre honoré
 
  
TECHNIQUE: 103 points
BONNE HUMEUR: 62 points
Cité : Serviteur
Nous a rejoints le : 09 Juin 2004
Messages : 10 027

Réside à : Paris
Patientez...

Oui le Judaïsme en défendant la Palestine et prétendant combattre le sionisme.

C'est vrai que les laïcards ne sont plus très nombreux, on les trouve toujours dans les syndicats de l'Education Nationale comme la FEN et le SNES et dans les rectorats, ils s'attachent comme des bernicles à leur rocher et leur force de malfaisance est inversement proportionnelle à leur nombre. Il y en a encore aussi dans certaines obédiences maçonnes, c'est vrai qu'ils vieillissent pas mal. Un petit tour sur le site du Réseau Voltaire ne te ferait pas de mal Redcat et une recherche internet t'apprendrait que certains noms se retrouvent dans des organismes avec lesquels les EEdF ont longtemps entretenu des liens.
62
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis Ancien SdF et FEEUF  Profil de Old GIlwellian  Voir le site web de Old GIlwellian  Message privé      Répondre en citant
redcat
Membre actif

Nous a rejoints le : 29 Déc 2010
Messages : 156
Patientez...

« Un petit tour sur le site du Réseau Voltaire ne te ferait pas de mal Redcat et une recherche internet t'apprendrait que certains noms se retrouvent dans des organismes avec lesquels les EEdF ont longtemps entretenu des liens. »

Je préfère te croire sur parole Old Gilwellian, plutôt que d'aller barboter dans la vase du site de Thierry Meyssan.Sourire

Mais un Ferdinand Buisson, laïc ou laïcard ?
63
Infos sur le membre et actions possibles
  Profil de redcat  Message privé      Répondre en citant
Fauvette Bxl
Cisticolidae
  
TECHNIQUE: 34 points
BONNE HUMEUR: 102 points
Église : Rapporteur de la foi
Nous a rejoints le : 02 Juil 2009
Messages : 4 300

Réside à : Bruxelles
Patientez...

Bon sang, mais c'est bien sûr :

[spoiler:Les laïcs, c'est épique ; les laïcards au placard ! ] Je sors
64
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis FSC & GCB  Profil de Fauvette Bxl  Voir le site web de Fauvette Bxl  Message privé      Répondre en citant
Hibou palois
Strigidae
  
TECHNIQUE: 21 points
BONNE HUMEUR: 28 points
Église : Acolyte
Nous a rejoints le : 28 Oct 2009
Messages : 368

Réside à : Angoulême (16), habite à Pau(64)
Patientez...

Mais quelqu'un combattant pour la laïcité de son pays, c'est un petit peu couillon de le qualifier de "laïc" tout le monde est laïc mis à part ceux qui sont membres des clergés des différentes religions. Ça se dit "laïciste"?
65
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SUF, ex-SGdF  Profil de Hibou palois  Voir le site web de Hibou palois  Message privé      Répondre en citant
Zebre
Zebra One

Nous a rejoints le : 19 Oct 2001
Messages : 13 984

Réside à : Lyon
Patientez...

Hocco,
ce n'est pas tout à fait ça.
Le problème n'est pas seulement une répulsion aux EEdF, mais un vrai manque de besoin d'un scoutisme aconfessionnel.
Old G rappelle que quoique préférant faire baptiser leurs enfants, les français ne les envoient guère au caté et ne pratiquent guère leur religion.
Mais c'est exactement ce que je dis. S'il n'y a plus e pratique (c'est un fait constaté), il y a bien toujours un désir de donner à ses enfants des valeurs chrétiennes, que la grande majorité des familles accepte ou reconnaît comme vertueuses.

Ce n'est pas tout à fait le même problème que les écoles catholiques sous-contrats face aux écoles publiques. Que vont chercher les parents qui mettent leurs enfants dans ces écoles : "un meilleur environnement pour lui donner de meilleures chances de réussir".
Il n'y a pas, je pense, ou peu, de notion de véritable éducation. L'école (aujourd'hui) a charge d'enseigner, pas d'éduquer (et les parents sont vifs à la rappeler aux enseignants qui tenteraient d'éduquer leurs enfants).
Au contraire, quand un parent décide de mettre son enfant dans le scoutisme, c'est qu'il choisit délibérément pour lui une nouvelle méthode d'éducation (et c'est bien, je crois, ce que recherche Redcat).
Cette éducation, les parents la confient plus volontiers à des gens qui vont inclure explicitement des "valeurs" chrétiennes, même si cela impose une pratique chrétienne (qui est la seule garantie au fond que les valeurs chrétiennes ne sont pas juste du vernis : il y a la certification d'un aumônier ou d'une reconnaissance de l'Eglise).
66
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SdF + FSE  Profil de Zebre  Voir le site web de Zebre  Message privé      Répondre en citant
oursbavard
Membre
  
TECHNIQUE: 21 points
BONNE HUMEUR: 20 points
Cité : Citoyen
Nous a rejoints le : 15 Mai 2010
Messages : 41
Patientez...

Je suis surpris que pour discréditer une idée, on s'abrite derrière des mots. C'est pas très beau comme façon de faire !^^

On voit bien qu'il y a une différence claire dans l'usage entre laïc et laïque. Si les associations qui se disent laïques emploient ce mot toujours sous cette forme, même s'il n'existait pas dans le dictionnaire, y aurait-il un problème ? Faudrait-il rejeter les évolutions de la pensée au prétexte que les mots ne seraient pas bons ? En connaisseur de la langue italienne, quand je vois qu'on emploie le mot "panini" en français dans un sens qui n'a rien à voir avec l'italien, je ne crie pas à l'infamie ! Je me réjouis de voir qu'on est capable d'utiliser des mots pour enrichir notre vocabulaire. Ben oui, les Italiens n'ont pas de mot à ma connaissance pour dire "panini" (puisque ce mot est pour eux le pluriel de la traduction de "sandwich" pour nous) !

Les associations laïques avec un "que" et pas un "c" utilisent donc ce mot qui, il parait, n'existerait que sous sa forme "c", le "que" étant réservé au féminin. Ce faisant, elles donnent une définition très claire de leur positionnement : elles ne favorisent aucune religion et considèrent que ce qui à trait à l'expression de la religion et son enseignement est du domaine privé. On sait donc que "laïque" avec "que" associé à "association" ou "mouvement" signifie cette prise de position. et v'la-t-y pas qu'on renvoie cette vision des choses dans les cordes en disant que le seul mot valable serait "laïc" ! Pourtant, je lis ceci : http://correcteurs.blog.lemonde.fr/category/la-langue-korrecte/page/10/

Marrant, non ?! Ces attaques sur un sens unique de "laïc" seraient ciblées, à la fois dans le temps et dans le rapport à la religion. ça me rappelle un collègue de forum (sur un tout autre sujet mais qui n'avait rien de politique non plus !) qui nous "expliquait" à longueur de message qu'on employait le mot "social" mal à propos quand on parlait de grèves ou de mesures à destination des employés (ce forum parlait de transports). J'ai fini par consulter le dictionnaire pour me rendre compte que le mot "social" a plusieurs significations dont celle qu'affectionnent les syndicats !^^

Le mot "chien" ne mord pas ! Si on est contre la vision de la laïcité que défendent les associations laïques (sans guillemets et uniquement avec "que" :)), il y a d'autres moyens que de s'abriter derrière un débat linguistique qui n'est même pas tranché par une majorité de linguiste...
67
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis EEDF (ancien)  Profil de oursbavard  Voir le site web de oursbavard  Message privé      Répondre en citant
Zebre
Zebra One

Nous a rejoints le : 19 Oct 2001
Messages : 13 984

Réside à : Lyon
Patientez...

"Laïc" est un nom (un laïc), "laique" un adjectif (un homme laïque).
La langue française définit du vocabulaire pour être utilisé dans le même sens pour tous.
(quant à la définition usitée sur un blog, elle n'a absolument pas plus d'autorité que la définition usitée, disons, sur ce forum par exemple)

Mais tu as raison, se réfugier derrière un mot (qui n'a pas le sens voulu) pour ne pas employer les vrais mots est effectivement une attitude tout à fait lâche.

68
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SdF + FSE  Profil de Zebre  Voir le site web de Zebre  Message privé      Répondre en citant
Old GIlwellian
Membre honoré
 
  
TECHNIQUE: 103 points
BONNE HUMEUR: 62 points
Cité : Serviteur
Nous a rejoints le : 09 Juin 2004
Messages : 10 027

Réside à : Paris
Patientez...

Jusqu'à la fin des années 60 l'école publique enseignait encore une morale républicaine et laïque, inspirée certes de valeurs judéo-chrétiennes (mais aussi gréco-romaines), bien plus stricte que celle enseignée dans les écoles catholiques, car pas de possibilité de contrition ni de rédemption et pas de compassion pour les fautifs. On avait des cours de morale tous les matins à la place de prières et les instituteurs étaient hyper stricts sur le sujet. Cela donnait (parfois, pas toujours) des hommes d'une grande rectitude morale. Si les hussards noirs de la République étaient si respectés autrefois dans les campagnes c'était pour cela, pas parce qu'ils manifestaient à tout bout de champ en tenue débraillée pareils à des clowns en tapant sur des tambours et en poussant des braillements dignes des asiles d'aliénés. On les appelait non pas leur leur prénom, mais Monsieur, Madame ou Mademoiselle X.
69
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis Ancien SdF et FEEUF  Profil de Old GIlwellian  Voir le site web de Old GIlwellian  Message privé      Répondre en citant
mendu1
Membre honoré
 



  
TECHNIQUE: 12 points
BONNE HUMEUR: 74 points
Forêt : Campeur
Nous a rejoints le : 22 Janv 2007
Messages : 6 678

Réside à : ar vro vigoudenn
Patientez...


Laïc , ça c'est un mot qui ne veut rien dire !

A mon avis Redcat, vient du monde enseignant !

Maintenant, s'il est curieux, et c'est une qualité, et s'il veut s'instruire, il peut faire le tour de tout ce qui est scout intégriste, avec embrigadement, ...etc...

Je crois que le monde scout surtout confessionnel est habitué à ce type de démarche !

La France manque de gens curieux ! c'est grave !

Par contre elle ne manque pas de théoriciens de tous poils , mais le mieux c'est la réalité !

Finalement , les hommes , surtout les ados ne sont pas si différents que ça, même si on voudrait que ce soit le contraire !
70
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SDF avant la révolution cutt  Profil de mendu1  Voir le site web de mendu1  Message privé      Répondre en citant
oursbavard
Membre
  
TECHNIQUE: 21 points
BONNE HUMEUR: 20 points
Cité : Citoyen
Nous a rejoints le : 15 Mai 2010
Messages : 41
Patientez...

Ce qui me semble intéressant dans le lien que j'ai donné, ce n'est pas l'avis de celui qui a écrit l'article mais ses sources. On n'a pas trop d'intérêt à comparer ici la position des membres du forum qui pensent une chose et à celle des rédacteurs d'un autre site qui pensent autre chose ! Ce qui me parait utile, c'est de comparer les sources. J'en arrive à la conclusion qu'il y a deux sources différentes :
* les sources "basiques" (type dictionnaires) qui ont pour but de codifier les usages et qui, de temps à autre, sont obligées de s'adapter aux pratiques (et donc, ne les reflètent pas toujours !)
* celles qui étudient les pratiques

A titre personnel, à travers mon exemple du panini, je considère qu'il est plus intéressant de constater l'enrichissement de la langue, qu'il se fasse à travers des mots (cas de "panini") ou des idées (vision d'une laïcité différente de la simple indépendance vis-à-vis des pouvoirs religieux).

Il existe bien un courant qui utilise le mot "laïque" dans un sens qui est plus précis que la simple indépendance vis-à-vis des religions. Beaucoup sur ce forum le qualifient d'ailleurs de "laïcard". L'apparition de cette formulation "laïcard" (avec tout ce qu'elle contient de péjoratif...) montre bien qu'une réalité des idées existe au-delà des mots !

Je trouve que limiter le débat à la définition d'un ou plusieurs dictionnaires aboutit à réduire l'idée portée par certaines associations à quelque chose d'anormal selon le schéma suivant : "les dictionnaires x et y donnent une définition de "laïque" qui n'est pas celle qu'utilisent ces associations" --> "elles déforment un mot". Et on en arrive éventuellement à "leur idée est elle-même déformée". J'espère que ce n'est pas le cas !

En refusant la polysémie de "laïque" qui prend un sens précis grâce au contexte (de la même manière que le mot "social" prend aussi son sens grâce au contexte), on évacue la discussion sur l'idée. Je n'y vois pas de la lâcheté (pourquoi ?) mais je me demande pourquoi tant d'obstination à ne pas discuter de l'idée...
71
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis EEDF (ancien)  Profil de oursbavard  Voir le site web de oursbavard  Message privé      Répondre en citant
Dr. Cerf Vincent
Cervidé
  
TECHNIQUE: 27 points
BONNE HUMEUR: 32 points
Église : Hospitalier
Nous a rejoints le : 25 Oct 2001
Messages : 5 338

Réside à : Paris
1
Patientez...

Le soucis c'est que pour pouvoir discuter de l'idée, il faut se mettre d'accord sur le sens des mots. Sinon on bavarde dans le vide et c'est totalement stérile
- Posté depuis mon mobile -
72
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis ex ENF, ex FSE  Profil de Dr. Cerf Vincent  Voir le site web de Dr. Cerf Vincent  Message privé      Répondre en citant
epervier loiret
Membre confirmé

Nous a rejoints le : 19 Déc 2008
Messages : 3 463

Réside à : Vannes
1
Patientez...

ce problème existe dans pas mal de fuseau...
73
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis plusieurs  Profil de epervier loiret  Message privé      Répondre en citant
Old GIlwellian
Membre honoré
 
  
TECHNIQUE: 103 points
BONNE HUMEUR: 62 points
Cité : Serviteur
Nous a rejoints le : 09 Juin 2004
Messages : 10 027

Réside à : Paris
1
Patientez...

Le problème en effet cher Docteur c'est quand Pierre ne veut pas accepter le sens que Paul donne à certains mots mais s'en tient à sa définition. Tout traducteur vous dira que ce qu'il faut chercher à comprendre avant de traduire c'est justement le sens que le scripteur donne aux mots qu'il emploie, pas de traduire à partir d'un dictionnaire. Se refuser à admettre la polysémie d'un mot c'est se condamner aux quiproquos continuels ou s'enfermer dans l'incommucabilité.
74
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis Ancien SdF et FEEUF  Profil de Old GIlwellian  Voir le site web de Old GIlwellian  Message privé      Répondre en citant
redcat
Membre actif

Nous a rejoints le : 29 Déc 2010
Messages : 156
1
Patientez...

« Si les hussards noirs de la République étaient si respectés autrefois dans les campagnes c'était pour cela, pas parce qu'ils manifestaient à tout bout de champ en tenue débraillée pareils à des clowns en tapant sur des tambours et en poussant des braillements dignes des asiles d'aliénés. »

Si cet âge d'or a réellement existé, il a dû être très bref. Le monde enseignant a toujours été le fer de lance de l'activisme syndical et politique, et donc un milieu traversé de tous les courants possibles et imaginables.
Les exclusions, renvois, sanctions... de la part des différents pouvoirs et régimes à leur endroit sont là pour en témoigner.

La démocratie implique la mise au jour du conflit afin de pouvoir le dépasser. Seuls les régimes totalitaires tentent (jusqu'au jour où ils en meurent subitement) d'étouffer cette dynamique.

Autre chose est de regretter que les camions sonos et les déguisement de clowns aient remplacé les mots d'ordres revendicatifs.

Si les enseignants ont pu inspirer le respect ou la crainte à une époque, c'est parce qu'ils représentaient le savoir et le pouvoir, deux choses largement diffusées ou diluées aujourd'hui, ainsi que la promesse d'une éventuelle ascension sociale. Ascension largement en voie de disparition depuis au moins 3 décenies. 5 millions de chômeurs au bas mot, et des élites politiques, économiques et culturelles qui se reproduisent par cooptation, ça finit par peser sur le respect.

Pour le reste de la critique esthétique, je crois que si le costume sombre et sobre est resté longtemps la marque du sérieux du corps enseignant, il était largement contrebalancé par les excentricité capillaires, cheveux longs, gominés ou pas, dégagés sur la nuque et les tempes, peignés, barbes hirsutes ou en collier, boucs distingués, favoris ou joues glabres.

Aucune période de l'histoire, aucune corporation, n'a jamais fait l'économie des modes, assez souvent ridicules.
75
Infos sur le membre et actions possibles
  Profil de redcat  Message privé      Répondre en citant
Old GIlwellian
Membre honoré
 
  
TECHNIQUE: 103 points
BONNE HUMEUR: 62 points
Cité : Serviteur
Nous a rejoints le : 09 Juin 2004
Messages : 10 027

Réside à : Paris
Patientez...

Il n'y avait pas que le respect, il y avait aussi la confiance. Que font les enseignants du public (dans le privé ils voudraient bien, mais ils peuvent point) pour inspirer confiance aux familles, que font les EEdF ? En quoi répondent-ils aux attentes des familles en matière d'éducation, de sérieux, et en quoi n'y répondent-ils pas ?

Quelles valeurs portent-ils ?

Cela dit bien d'accord avec toi sur l'ascenseur social qui ne fonctionne plus sans doute parce qu'on a oublié d'éduquer à des valeurs, aux devoirs que l'on a envers les autres, envers la société dans son ensemble. Parce que la réussite dans notre société ce n'est plus le savoir, c'est le fric m^me gagné (2) de la manière la plus répugnante possible, en écrasant les autres au maximum, en ne respectant aucune règle si ce n'est la sienne propre, en volant, en trichant, en mentant, en poussant les autres au suicide. Des élites politiques sinon corrompues du moins compromises avec ce système. Des joueurs de foots payés des fortunes à perdre et à salir le pays pour lequel ils jouent, des chanteurs sans voix et sans talent, alcooliques et cocaïnomanes, voire même amateurs de chair (très) fraiche, voila les idoles qu'on propose à la jeunesse.
76
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis Ancien SdF et FEEUF  Profil de Old GIlwellian  Voir le site web de Old GIlwellian  Message privé      Répondre en citant
Zebre
Zebra One

Nous a rejoints le : 19 Oct 2001
Messages : 13 984

Réside à : Lyon
Patientez...

Le problème est qu'ici en l'occurence il ne s'agit en rien d'un enrichissement du vocabulaire, mais d'un appauvrissement, via la novlangue, qui utilise des mots softs pour y mettre du contenu plus hard (comme "paix" pour signifier "guerre" dans le roman en question) alors que les mots existent déjà pour désigner ceux qui ne veulent pas voir de religion : l'athéisme ! Ou l'aconfessionnalisme si on veut être plus précis.

Ce glissement sémantique n'a qu'un seul but : faire passer subrepticement dans les consciences le fait qu'une loi votée (la laïcité qui est la séparation des pouvoirs) signifierait en fait exclusion du fait religieux, et que de ce fait, cette exclusion serait légale.
(un peu comme si je faisais voter une loi contre les importations, et que je transformais le mot "importations" pour lui donner le sens d'"immigration", pour enfin montre que la loi interdit l'immigration !! J'en connais plus d'un qui réagirait virulemment à ce genre de pratique, peu importe le nombre de gens qui se laisseraient fourvoyer par le vocabulaiere trompeur).

Il y a des dictionnaires, il y a surtout des mots qui signifient quelque chose.
Être anti religion, ça a un nom, et ce n'est pas laïcité.
Être non soumis à l'autorité religieuse, ça a un nom, et il n'y a pas d'autre mot que "laïcité" !
77
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SdF + FSE  Profil de Zebre  Voir le site web de Zebre  Message privé      Répondre en citant
Old GIlwellian
Membre honoré
 
  
TECHNIQUE: 103 points
BONNE HUMEUR: 62 points
Cité : Serviteur
Nous a rejoints le : 09 Juin 2004
Messages : 10 027

Réside à : Paris
Patientez...

Le problème des dictionnaires et des grammaires c'est qu'ils figent la langue en étant prescriptifs et normatifs, or par nature une langue évolue de manière constante. Une langue qui n'évoluerait plus serait considérée comme une langue morte, on peut toujours chercher à imposer des pratiques, des termes, l'étude de la langue telle qu'elle est parlée révèle que c'est souvent illusoire : qui utilise encore baladeur, courriel, pourriel, etc... ?

Cela dit pour en revenir à la notion de laïcité, c'est tout à fait cela : ne pas subordonner la vie publique à une quelconque autorité religieuse, c'est considérer que le fait religieux est du domaine du privé et non de la sphère publique qui tout en assurant à chacun de pouvoir suivre la religion qu'il a choisi (et non celle qui lui a été imposée de par sa naissance) et la pratiquer en toute sécurité n'en reconnait et n'en privilégie aucune. Une association de scoutisme laïque, tout en n'étant soumise à aucune religion en particulier, devrait s'assurer que ceux qui croient au ciel aient dans le cadre de leurs activités scoutes la possibilité de suivre les prescriptions de leur religion en matière de rites, pratiques alimentaires, assistance aux offices mais que de leur côté ceux qui n'y croient pas puissent être respectés dans leurs convictions sans qu'un côté ne cherche à convertir l'autre. J'ai connu des groupes EEdF où cela se pratiquait et en même temps des commissaires EEdF qui le leur reprochaient, à mon avis d'un côté de vrais laïcs, de l'autre de purs laïcards.
78
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis Ancien SdF et FEEUF  Profil de Old GIlwellian  Voir le site web de Old GIlwellian  Message privé      Répondre en citant
Zebre
Zebra One

Nous a rejoints le : 19 Oct 2001
Messages : 13 984

Réside à : Lyon
1
Patientez...

Olf Gilwellian >> « ne pas subordonner la vie publique à une quelconque autorité religieuse, c'est considérer que le fait religieux est du domaine du privé et non de la sphère publique »
Je ne vois pas du tout comment tu parviens à ce tour de magie. Mort de Rire

Quant au coup de la langue vivante, on l'utilise tellement pour justifier tout et n'importe quoi (y compris le langage SMS et l'aurtografe délirrentte de sertins ki refuzent l'idé d'une aurtografe fijé dent le marbr) que je préfère m'esclaffer devant un si pauvre argument.
Il y a des mots qui existent déjà, et la langue vivante n'excuse en aucun cas l'appauvrissement de la langue et moins encore qu'on détourne des mots dans un sens de manipulation politique.
Sinon je vous signale que désormais, "importation" signifie aussi "immigration". Voilà. Au nom de la langue vivante !
79
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SdF + FSE  Profil de Zebre  Voir le site web de Zebre  Message privé      Répondre en citant
Old GIlwellian
Membre honoré
 
  
TECHNIQUE: 103 points
BONNE HUMEUR: 62 points
Cité : Serviteur
Nous a rejoints le : 09 Juin 2004
Messages : 10 027

Réside à : Paris
1
Patientez...

La puissance publique n'a pas à s'immiscer dans les croyances et pratiques religieuses des individus, sauf à veiller au respect des lois et de l'ordre public. Chacun est libre de croire ou de ne pas croire, il ne peut exister de religion officielle avec statut privilégié, par contre cela n'empêche pas de permettre à chacun de pratiquer en ne mettant pas d'entrave à la construction de lieux de cultes financés par des fonds privés, en reconnaissant le droit de ne pas travailler pendant les fêtes religieuses de sa confession. C'est du moins ainsi que la loi est conçue et plus ou moins globalement appliquée. C'est certes un équilibre instable remis en question régulièrement, mais quelle solution plus approprié pourrait-on trouver qui ne lèse pas une confession religieuse en en privilégiant une autre, ou d'autres ?

Zèbre tu as une vision grammaticale normative de ce qui est correct et approprié ce qui est ton droit, tu me permettras en tant que linguiste de me contenter d'avoir une vision descriptive qui se contente de tenir compte des usages divers. Je ne parle pas le même anglais avec mes amis scouts des Middlands qu'avec mes confères de la SOAS à la London University, le même espagnol avec ma famille en Amérique Latine qu'avec des universitaires de Salamanca ou de Barcelone. C'est aussi mon droit, et pour me faire comprendre bien plus pratique !
80
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis Ancien SdF et FEEUF  Profil de Old GIlwellian  Voir le site web de Old GIlwellian  Message privé      Répondre en citant
laricio
Membre confirmé
Cité : Serviteur
Nous a rejoints le : 16 Déc 2008
Messages : 1 445
1
Patientez...

"Il y a un rapport entre la langue et la pensée: on peut seulement penser une chose clairement si on peut la dire clairement. La langue est le moyen d'éviter la violence", Jacqueline de Romilly.
81
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis FSE puis SUF  Profil de laricio      Répondre en citant
oursbavard
Membre
  
TECHNIQUE: 21 points
BONNE HUMEUR: 20 points
Cité : Citoyen
Nous a rejoints le : 15 Mai 2010
Messages : 41
1
Patientez...

Zebre, mauvaise foi, maintenant... On avance... hé hé !

Ce qui fait la reconnaissance, c'est la somme des pratiques. Ce n'est pas un individu qui fait un mouvement. C'est comme pour les modes vestimentaires. Mais je ne m'avancerai pas sur ce terrain. Je ne suis pas sociologue ! :)

On ne parle pas ici de langage SMS. On parle d'emploi des mots en fonction d'un sens. On peut effectivement prendre l'exemple des visions de la laïcité. Lorsque les lois sur la laïcité ont été adoptées à la fin du XIXe, les différents acteurs et promoteurs de ces lois avaient une définition du sens de la laïcité qui n'était pas identique. Dès lors, l'adoption de la loi n'avait pas le même sens pour tout le monde. Et l'utilisation qui en a été faite par la suite n'était pas la même pour tout le monde. Soit la loi n'était pas assez claire, soit certains étaient déçus de son orientation parce qu'ils l'avaient interprétée différemment. Mais ce qui est valable en droit ne l'est pas dans le débat ! Comme le dit OldGilwellian, tu as une vision normative sur le sujet. Ok. Mais ça empêche le débat de fond. Et ce qui importe, c'est bien le débat de fond.

"Être anti religion, ça a un nom, et ce n'est pas laïcité.
Être non soumis à l'autorité religieuse, ça a un nom, et il n'y a pas d'autre mot que "laïcité" !
"
ça s'appelle comment être anti-religion ? Et qu'est-ce que ça vient faire dans le débat ? Considérer qu'une autorité administrative ne devrait pas se baser sur ce qui relève de la religion (donc de dogmes) mais sur ce qui relève des volontés des individus rassemblés et qu'on peut modifier autrement que sous pression de "l'au-delà", c'est être anti-religieux ? Quand une association décide de s'ouvrir à tous, quelle que soit sa religion sans afficher elle-même de religion et en cherchant à maintenir que les pratiques de chacun ne rognent pas sur les libertés des autres, c'est anti-religieux ?

J'ai l'impression qu'on confond deux choses : il y a des anti-religieux dans les associations laïques. Et il y a aussi des croyants et pratiquants ! C'est ce qui fait leur richesse. Réduire la laïcité sauce EEDF à une frange anti-religieuse, ce serait comme réduire n'importe quelle association confessionnelle à sa frange la plus radicale fermée aux autres religions. Ce serait faire preuve d'un sacré manque d'objectivité, non ?
82
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis EEDF (ancien)  Profil de oursbavard  Voir le site web de oursbavard  Message privé      Répondre en citant
Zebre
Zebra One

Nous a rejoints le : 19 Oct 2001
Messages : 13 984

Réside à : Lyon
3
Patientez...

« ça s'appelle comment être anti-religion ? Et qu'est-ce que ça vient faire dans le débat ? »
aitre enti-relijillon cé se ke dis Old Gilwellian : vouloar fair sortire la relijillon de la sfaire publike. Cé donk an plin dent le débas.
Comand sa s'apele ? athéisme par exemple, mè ily à d'otres maut selon la nuanse.
En tou kas, pa "laïcité" qui ne daisigne que le principe de séparassion des pouvoars.

Et puiss que il ny à pa de raigle normatives, permetté-moua d'écrire le fransais com je veu !
Je sui sur ke les raigle normative permette de mieus se comprendre, mè puisse que vou penser le contrair..
83
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SdF + FSE  Profil de Zebre  Voir le site web de Zebre  Message privé      Répondre en citant
Argali2007
Ovis ammon
  
TECHNIQUE: 23 points
BONNE HUMEUR: 29 points
Scène : Troubadour
Nous a rejoints le : 13 Avr 2010
Messages : 936

Réside à : Louvain-la-Neuve, Belgique
1
Patientez...

Citation:
Le 2011-01-05 14:06:00, Zebre a écrit :

« ça s'appelle comment être anti-religion ? Et qu'est-ce que ça vient faire dans le débat ? »
aitre enti-relijillon cé se ke dis Old Gilwellian : vouloar fair sortire la relijillon de la sfaire publike. Cé donk an plin dent le débas.
Comand sa s'apele ? athéisme par exemple, mè ily à d'otres maut selon la nuanse.
En tou kas, pa "laïcité" qui ne daisigne que le principe de séparassion des pouvoars.

Et puiss que il ny à pa de raigle normatives, permetté-moua d'écrire le fransais com je veu !
Je sui sur ke les raigle normative permette de mieus se comprendre, mè puisse que vou penser le contrair..


Quelle horreur Kesskispass ?

Il faut le triple du temps pour te lire et te comprendre!
Tout est souligné en rouge de mon côté Grand sourire

Effectivement, c'est mieux quand on parle (et qu'on écrit) tous correctement la même langue, mais on ne peut cependant nier la dimension culturelle et personnelle des mots.
84
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis Scouts et Guides Pluralistes  Profil de Argali2007  Voir le site web de Argali2007  Message privé      Répondre en citant
laricio
Membre confirmé
Scène : Troubadour
Nous a rejoints le : 16 Déc 2008
Messages : 1 445
1
Patientez...

Désolé, Argali, de ne pas être d'accord. La langue est un trésor collectif, partagé par chacun.
85
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis FSE puis SUF  Profil de laricio      Répondre en citant
Old GIlwellian
Membre honoré
 
  
TECHNIQUE: 103 points
BONNE HUMEUR: 62 points
Cité : Serviteur
Nous a rejoints le : 09 Juin 2004
Messages : 10 027

Réside à : Paris
2
Patientez...

Allons c'est plus facile à comprendre que le créole haitien et que certaines copies d'étudiants remplies de faux sens et sans aucun raisonnement.
86
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis Ancien SdF et FEEUF  Profil de Old GIlwellian  Voir le site web de Old GIlwellian  Message privé      Répondre en citant
Grizzly_90
Ursus arctos horribilis
 



  
TECHNIQUE: 29 points
BONNE HUMEUR: 47 points
Rivière : Naute
Nous a rejoints le : 30 Nov 2008
Messages : 4 850

Réside à : Natif du Béarn, logé à Belfort !
Patientez...

Ben pour une fois, je soutiens Argali. Pour partager ce trésor, il ne faut pas se l'approprier au détriment du voisin (en décidant de sens spécifiques à des mots, un jargon donc, sans fondement réel).
87
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis FSE  Profil de Grizzly_90  Message privé      Répondre en citant
Zebre
Zebra One

Nous a rejoints le : 19 Oct 2001
Messages : 13 984

Réside à : Lyon
Patientez...

Donc c'est le contraire, tu es d'accord avec Laricio, et non avec Argali Grand sourire

Donc je constate que nous sommes d'accord, les règles normatives permettent de mieux se comprendre. Elles servent à ça en même temps.

Sur ce, on peut peut-être revenir au débat initial, qui est de savoir si RedCat peut trouver quelque part des troupes aconfessionnelles ?
Les ENF répondent-ils à sa demande, et si non, pourquoi ?
88
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SdF + FSE  Profil de Zebre  Voir le site web de Zebre  Message privé      Répondre en citant
Argali2007
Ovis ammon
  
TECHNIQUE: 23 points
BONNE HUMEUR: 29 points
Scène : Troubadour
Nous a rejoints le : 13 Avr 2010
Messages : 936

Réside à : Louvain-la-Neuve, Belgique
Patientez...

Citation:
Ben pour une fois, je soutiens Argali


Dommage, pour une fois que ça arrivait ! hi hi

Ben disons que je suis partagée, plutôt entre les deux. Disons qu'il faut que chacun utilise la langue de façon correcte, au risque de rencontrer de graves problèmes de communications. Le post de Zèbre le montre : c'est vraiment insupportable à lire, on éprouve de réelles dificultés à comprendre certains phrases (même si on reconnait les mots).
D'un autre côté, et c'est normal, nous nous approprions chacun les mots et les expressions de notre langue, tout dépend de la façon dont nous avons été éduqué, de la région où nous avons grandi.

Bête exemple : il m'arrive souvent de parler de vêtements en disant qu'ils sont beaux. Mais dans ma région natale, Mons, ce mot a un double sens :
- Un beau vêtement = un joli vêtement, qui plaît
- Un beau vêtement = un vêtement ultra classe

Anecdote : une après-midi aux scouts, une de mes amies éclaireuse avait tâché un pull clair en faisant des lasagnes en patrouille. C'était un vieux pull qu'elle mettait uniquement pour aller aux scouts.
Elle se tache et dit tout haut : "Merde! Je viens de mettre de la sauce tomate sur mon pull, il est foutu, ça ne partira jamais à la lessive!"
Imaginez sa tête quand je lui ai répondu : "C'est pas grave, c'était pas un beau pull de toutes façons!"

C'est le même mot, mais ça ne veut pas du tout dire la même chose.
Y'a rien à faire, les mots ont un impact sur nous car nous les utilisons pour nous exprimer, pour communiquer et nous définir en société. Nous ne faisons pas que faire du bruit lorsque nous parlons, il y a toute une dimension sentimentale et culturelle que nous collons aux mots et expressions, sans nous en rendre compte.
Il y a pourtant un dictionnaire, la langue est pourtant bien définie, mais nous ne parlons pas toujours de la même chose, les mots n'ont pas le même sens selon notre vécu.

La communication et les langages communicationnels sont intimement liés aux cultures qui les emploient, et ce même si les deux personnes qui discutent sont citoyennes du même pays...
89
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis Scouts et Guides Pluralistes  Profil de Argali2007  Voir le site web de Argali2007  Message privé      Répondre en citant
  technique
  bonne humeur
RSS 

 

 

Semper Parati Scoutopedia, l'encyclopédie scoute

© Fraternite.net | contact
webmestre@fraternite.net