Mardi 24 Mai 2022
17:19
[S'inscrire]  [Mon Profil]  [Messages privés
[Liste des Membres] [FAQ] [ Connexion ]

Recherche avancée
 
Ecussons
Autocollants
Polos
Retour au site
Retour au forum

Cette version du forum n'est désormais accessible que pour lire les passionants échanges et partage de techniques qui ont déjà été rédigées ici.

Pour participer aux échanges interscouts, merci d'utiliser
le nouveau forum

 

          
Auteur
Plus un individu se croit libre, plus il est manipulable
  Cliquez pour charger les messages précédents [...]
trident
Membre confirmé

Nous a rejoints le : 28 Fév 2009
Messages : 1 494

Réside à : Montréal, Québec
Patientez...

Décroissance? Aïe! Aïe! Aïe!

Je suis plutôt du courant minarchiste que libertarien. C'est-à-dire je crois à l'utilité d'un État, mais avec des champs de compétences fort limités, mais névralgiques, tel que la loi et l'ordre, afin d'assurer les libertés fondamentales à chacun. Nonobstant cette précision, philosophiquement, ça donne ceci:





L'interdiction publicitaire aux enfants est intéressante. C'est le cas au Québec, mais pas dans le reste du Canada. Est-ce que les autres enfants canadiens sont davantage des demeurés parce qu'ils sont exposés à la publicité? Je ne sais pas. Je suis cependant d'avis que la publicité a une influence sur ces êtres en devenir et que d'une certaine façon (aux parents d'y voir), ils doivent être accompagnés face à ce bombardement.

La solution résiderait-elle dans l'interdiction? Je n'en suis pas sûr. Je pencherais plutôt que toute solution passe par l'éducation. Évidemment, la situation des enfants (leur âge) est particulière. Mais en même temps, il est de notre devoir de les préparer à la vrai réalité. Donc, à quoi bon les garder dans une bulle vu qu'un jour, ils devront faire face au vrai monde? Je ne suis pas d'avis que l'État doit se substituer au rôle des parents.

Citation:
Le 2012-11-01 09:04:00, redcat a écrit :

il y a quand même un grand scandale à autoriser les entreprises privées à inciter à la consommation incessante de produits trop sucrés, trop salés, trop gras et ensuite de faire payer par le contribuables les problèmes de santé publique que cette consommation induit.
Facile de répondre au premier segment : la publicité invite les gens, mais ne les force pas. C'est une nuance capitale.

Pour répondre à la deuxième portion, il faut nécessairement aborder l'aspect négatif d'avoir collectivisé la santé. Au nom du bien commun, vu qu'on paie tous collectivement les coûts de la santé, l'État se voit ainsi justifié de nous dire quoi manger parce que le cas échéant, ça va nous coûter collectivement plus cher. Bref, dans ce monde dans lequel nous vivons, notre système de santé nous déresponsabilise. Si nous avions un système mixte où nous devrions prendre individuellement une part de responsabilité, l'État ne serait pas justifié de dicter nos choix de vie.

Peut-on imaginer des médias sans publicité? Possible, mais difficilement, car tout repose sur le modèle d'affaire et sur l'habitude ancrée des consommateurs de payer peu ou pas du tout. Cela se voit sur internet, car cette plate-formes est moins réglementée par l'État (il y a donc moins de coûts).

Moins de publicité? Peut-être. Mais comment alors compenser ces pertes de revenu? La seule manière, c'est de faire accepter au consommateur qu'il devra payer davantage. On en revient à la quadrature du cercle.


Citation:
Le 2012-11-01 09:04:00, redcat a écrit :

L'église, l'armée, les ONG, les associations,... ont des besoins en communication, marketing etc.
Tu oublies les plus importantes : les entreprises. Elles doivent nécessairement communiquer avec les consommateurs pour faire connaître leurs produits ou leurs services. C'est primordial.
29
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis ex-ASC, ex-FSE  Profil de trident  Message privé      Répondre en citant
redcat
Membre actif

Nous a rejoints le : 29 Déc 2010
Messages : 156
Patientez...

Citation:
Trident a écrit :

Si nous avions un système mixte où nous devrions prendre individuellement une part de responsabilité, l'État ne serait pas justifié de dicter nos choix de vie.


C'est déjà le cas. Le système français est mixte. Une partie des remboursements est socialisée au travers de la sécurité sociale et l'autre partie est à la charge des personnes.

Celles et ceux qui n'ont pas de mutuelles voient très bien la différence.
30
Infos sur le membre et actions possibles
  Profil de redcat  Message privé      Répondre en citant
trident
Membre confirmé

Nous a rejoints le : 28 Fév 2009
Messages : 1 494

Réside à : Montréal, Québec
Patientez...

Le système ne doit suffisamment pas être mixte, vu le trou béant dans la sécu Grand sourire
31
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis ex-ASC, ex-FSE  Profil de trident  Message privé      Répondre en citant
Blizzard
Membre confirmé
  
TECHNIQUE: 73 points
BONNE HUMEUR: 23 points
Forêt : Trappeur
Nous a rejoints le : 24 Juil 2011
Messages : 1 057
Patientez...

Pourquoi quand on conquiert sa liberté, en confie-t-on sa gestion à d'autres ?
32
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SDF, FSE, SUF.  Profil de Blizzard  Message privé      Répondre en citant
laricio
Membre confirmé
Forêt : Trappeur
Nous a rejoints le : 16 Déc 2008
Messages : 1 445
Patientez...

Par paresse probablement, dans une société d'héritage masculin, la paresse étant peut être le principal défaut des hommes. Mais si on en croit les survivalistes, il va falloir se prendre en mains ou mourir!
33
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis FSE puis SUF  Profil de laricio      Répondre en citant
Choc 013
Membre confirmé
  
TECHNIQUE: 39 points
BONNE HUMEUR: 30 points
Forêt : Pionnier
Nous a rejoints le : 02 Oct 2003
Messages : 1 425

Réside à : forêt de Brocéliande
1
Patientez...

34
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis moi - même !  Profil de Choc 013  Voir le site web de Choc 013  Message privé      Répondre en citant
Ecureuil bondissant
Grand membre
  
TECHNIQUE: 21 points
BONNE HUMEUR: 26 points
Cité : Orateur
Nous a rejoints le : 03 Juil 2009
Messages : 737

Réside à : Paris
2
Patientez...

Je débarque un peu sur le fuseau, mais son titre m'a fait penser à un cours super intéressant qu'on a eu et qui m'avait impressionnée: si on dit à quelqu'un "vous êtes libres", il consentira plus facilement à ce qu'on lui demande!!
Par exemple, si on demande à quelqu'un de faire un don pour une association, et qu'on rajoute à la fin "mais vous êtes libre, bien sûr!", il va plus donner que si on ne l'avait pas dit... c'est fou!!

Un autre truc hyper intéressant, et qui montre bien que les gens sont hyper attachés au "paraitre": si on leur demande quelque chose d'énorme (du genre s'engager à emmener des jeunes délinquants dans des activités, une fois par semaine pendant 2 ans), qu'ils refusent donc, et qu'après on leur demande un truc plus petit (emmener des délinquants au zoo pendant 2h, une fois), ils vont carrément mieux accepter parce qu'ils ne veulent pas dire non deux fois! (c'est la technique de la porte au nez, ça s'appelle!! bla bla bla )

Bref, voilà pour étaler ma science...il faut bien que les études de psycho servent à quelque chose!!
Mais l'expérience de Milgram est effectivement super intéressante sur la question du rapport à l'autorité!
Il y a aussi plein d'autres expériences qui montrent que les gens sont naturellement des MOUTONS!! j'aime pas réfléchir
35
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis FSE  Profil de Ecureuil bondissant  Message privé      Répondre en citant
  technique
  bonne humeur
RSS 

 

 

Semper Parati Scoutopedia, l'encyclopédie scoute

© Fraternite.net | contact
webmestre@fraternite.net