Jeudi 11 Août 2022
07:18
[S'inscrire]  [Mon Profil]  [Messages privés
[Liste des Membres] [FAQ] [ Connexion ]

Recherche avancée
 
Ecussons
Autocollants
Polos
Retour au site
Retour au forum

Cette version du forum n'est désormais accessible que pour lire les passionants échanges et partage de techniques qui ont déjà été rédigées ici.

Pour participer aux échanges interscouts, merci d'utiliser
le nouveau forum

 

          
Aller à 1|2 Page suivante
Auteur
"La vérité vous rendra libre"... ?
Marie ND
Progressant
  
TECHNIQUE: 20 points
BONNE HUMEUR: 20 points
Église : Lecteur
Nous a rejoints le : 06 Mai 2006
Messages : 22

Réside à : St-Omer
Patientez...

Dans Jean(8;31 SS), Jésus dit:"Si vous demeurez dans ma parole(=si vous adhérez à mon témoignage), vous êtes réellement mes disciples.Vous connaîtrez la vérité et elle vous rendra libres..."
Sur ce, nous pourrions nous récrier:"Devenir libres? Mais Seigneur, nous l'avons toujours été! De quelle servitude aurions-nous besoin d'être affranchis?" , tout comme les Juifs s'indignèrent en lui disant: " Fils d'Abraham,nous n'avons jamais été les esclaves de personne! Comment oses-tu dire: vous deviendrez libres?"
Et d'une certaine façon,ils ont raison! Alors que veut dire Jésus?
Je pense avoir ma petite idée sur la question, mais si vous voulez bien, je vous laisse d'abord réagir...

[ Ce Message a été édité par: Zebre le 10-05-2006 à 13:23 ]
0
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SUF !!!!!!!!!!!!!!  Profil de Marie ND  Voir le site web de Marie ND  Message privé      Répondre en citant
Hypocam
Membre confirmé
  
TECHNIQUE: 20 points
BONNE HUMEUR: 21 points
Montagne : Randonneur
Nous a rejoints le : 12 Janv 2004
Messages : 2 017

Réside à : Paris 15ème, mais Normande pour toujours
Patientez...

Nous ne sommes pas libres puisque nous sommes condamnés par le pêché originel... L'homme par son orgueil va devenir esclave de choses futiles. Or Dieu nous sauve de cet orgueil, de cet esclavage, Il nous fait redécouvrir la vraie liberté, celle des enfants de Dieu, par ce que nous enseigne son Fils, le Christ. La vérité qui rend libre, La vérité de Dieu ne change pas, contrairement à la vérité de l'homme... Dieu n'est pas une girouette, ce qu'Il nous enseigne demeure toujours... Le péché originel a fait détourner l'homme du chemin de la liberté.


1
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis à la retraitre!!!  Profil de Hypocam  Voir le site web de Hypocam  Message privé      Répondre en citant
mafalda
madrileña
  
TECHNIQUE: 29 points
BONNE HUMEUR: 34 points
Forêt : Explorateur
Nous a rejoints le : 03 Janv 2003
Messages : 5 435

Réside à :
Patientez...

Je rejoins Hypocam dans son explication.
J'ajouterai simplement que nous sommes aussi libres de suivre le Christ , d'écouter la Parole de Dieu.


La vérité qui s'incarne en Notre Seigneur ( " je suis le chemin, la vérité et la vie")est proposée et non imposée à l'homme.
La verité incarnée en Jésus est proposée comme chemin de vie.
2
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis    Profil de mafalda  Message privé      Répondre en citant
balthazar
Membre confirmé

Nous a rejoints le : 03 Mai 2004
Messages : 1 084
Patientez...

"Vous connaîtrez la vérité et elle vous rendra libres..."
Il y a un lien de cause à effet: la vérité --> liberté.
En effet, la liberté consiste à pouvoir choisir.
Si nous ne connaissons pas la vérité, il semble difficile de pouvoir la choisir et donc notre liberté en est réduite. Par contre connaissant la vérité, nous pouvons en toute liberté la suivre ou non.
3
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis ancien SUF  Profil de balthazar  Message privé      Répondre en citant
Zebre
Zebra One

Nous a rejoints le : 19 Oct 2001
Messages : 13 984

Réside à : Lyon
Patientez...

En effet, la liberté consiste à pouvoir choisir.
Hum ! Oui et non. Ce n'est pas seulement ça, mais je suppose que tu ne voulais pas disserter sur la liberté.
4
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SdF + FSE  Profil de Zebre  Voir le site web de Zebre  Message privé      Répondre en citant
Marie ND
Progressant
  
TECHNIQUE: 20 points
BONNE HUMEUR: 20 points
Église : Lecteur
Nous a rejoints le : 06 Mai 2006
Messages : 22

Réside à : St-Omer
Patientez...

Je suis tout à fait d'accord avec toi,Hipocam,car en effet,
après ce que j'ai dit plus haut,
Jésus répond:"En vérité,je vous le dit,quiconque commet le péché est un esclave...c'est pourquoi je vous disais:si le fils de Dieu vient vous libérer,vous serez réellement libres.Mais,en fait,vous chrechez à me tuer,moi,un homme qui vous dit la vérité!la vérité que j'ai entendue près de Dieu!Alors vous accomplissez les oeuvres de votre diable,qui fut homicide dès le commencement,car il ne se tient pas dans la vérité:il n'y en a pas en lui..."
Cette pensée est on ne peut plus claire,mais ce qui est le plus évident pour moi,c'est la relation mise par le Seigneur entre VERITE et Liberte...et entre MENSONGE et ESCLAVAGE,voire même meurtre d'autre part. Et même plus encore:je n'en suis pas sûre,mais d'après ce que j'ai cru comprendre, le double état de servitude ou de liberté relève d'une double filiation....Satan...et Dieu!
Or,il y a une contradiction radicale entre ces deux "royaumes":elle n'est que le reflet de "l'antagonisme premier" des grandes forces spirituelles qui mènent le monde.
Je pense(peut-être à tort)que ce que Jésus veut dire c'est que lui vient pour affranchir les hommes et que Satan les maintient dans le servage!Et de même que le démon veut tuer Jésus,ses "fils" chercheront toujours à étouffer la lumière...Ceux qui aiment et se confortent dans leur servitude ne pourront jamais tolérer qu'il existe des "évadés de leur ténèbres",des affranchis qui parviennent à la lumière...celle de Dieu,qui est la Vie...
Mais comment comprenez-vous lla phrase de Jésus qui suivra:"Pour moi,vous n'êtes pas des esclaves,ni même des affranchis...vous êtes des amis..."
veut-il dire qu'il vit avec nous sur un pied d'égalité???

(Surtout si vous trouvez que ce que je dis n'a pas d'intérêt ou pas de sens,...dites-le moi,car je ne sais pas...)
5
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SUF !!!!!!!!!!!!!!  Profil de Marie ND  Voir le site web de Marie ND  Message privé      Répondre en citant
mafalda
madrileña
  
TECHNIQUE: 29 points
BONNE HUMEUR: 34 points
Forêt : Explorateur
Nous a rejoints le : 03 Janv 2003
Messages : 5 435

Réside à :
Patientez...

Citation:
Le 2006-05-09 20:55, Marie ND a écrit

veut-il dire qu'il vit avec nous sur un pied d'égalité???



Le Christ s'adresse en premier aux apôtres.
6
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis    Profil de mafalda  Message privé      Répondre en citant
Patte serviable
patte
  
TECHNIQUE: 22 points
BONNE HUMEUR: 22 points
Forêt : Forestier
Nous a rejoints le : 10 Mai 2004
Messages : 1 280

Réside à : Un coin de Champagne... (après le Berry)
Patientez...

sortir de l'esclavage je pense que chacun le souhaite... meme en étant catho on est tous plus ou moins esclave de quelque chose.... si on réfléchis bien..

bref... suivre le Christ nous rend libre, on se détache de "tout" pour se remettre a lui..et c'est pas simple.. le jeune homme riche souhaitait Le suivre... mais il était esclave de ses bien materiels et c'est parfois un esclavage qui parait bien agréable! le peuple de Moise lui reproche d'ailleurs... Il revendique le fait qu'ils étaient "mieux" chez les egyptiens...
7
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis ex SUF  Profil de Patte serviable  Message privé      Répondre en citant
Appaloosa
Membre confirmé
  
TECHNIQUE: 20 points
BONNE HUMEUR: 20 points
Cité : Citoyen
Nous a rejoints le : 06 Mai 2004
Messages : 2 757

Réside à : Toulouse
Patientez...

Citation:
Le 2006-05-09 16:32, balthazar a écrit
En effet, la liberté consiste à pouvoir choisir.

C'est ce que je pensais aussi mais durant ma prépa mariage le Frere nous a montré que justement etre libre ce n'est pas avoir le choix car sinon on peux etre toujours a choisir entre plusieurs choses et ne jamais faire reellement de choix ou ne pas faire un choix entier en pensant toujours à "et si j'avais choisit l'autre solution?...".

Etre libre c'est avoir fait un choix
8
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SUF/FSE  Profil de Appaloosa  Message privé      Répondre en citant
Cesco
Grand membre
  
TECHNIQUE: 21 points
BONNE HUMEUR: 25 points
Montagne : Grimpeur
Nous a rejoints le : 31 Mai 2005
Messages : 540

Réside à : Fécamp
Patientez...

Citation:
Le 2006-05-09 20:55, Marie ND a écrit

"Pour moi,vous n'êtes pas des esclaves,ni même des affranchis...vous êtes des amis..."
veut-il dire qu'il vit avec nous sur un pied d'égalité???



Je crois surtout qu'il veut dire, comme tu le dis au début de ce post, que ce n'est pas lui, mais nous même qui nous réduit en esclavage.
Cela me fait penser au Notre Père : "et ne nos inducas in tentationem" : ne permets pas que nous soyons soumis à la tentation. La traduction imprécise pourrait faire croire que Dieu nous tient à sa merci, que nous sommes ses esclaves en quelques sorte. Nous ne sommes pas sous le regard d'un juge, mais sous celui d'un ami qui nous tend la main.
Nous n'avons pas de devoir envers Dieu (je ne sais pas, peut-ête est-ce blasphématoire ? Mais je ne crois pas dans la mesure ou son amour est totalement gratuit.), mais la liberté de choisir le chemin de bonheur qui est de se tourner vers lui. Et si nous sommes reconnaissants envers le sacrifice rédempteur, nous ne sommes pas tennus à la reconnaissance de façon un peu malsaine, pleine de devoir, comme si un maître philantrope nous avait affranchi.
Je crois pour ma part que ce passage touche une articulation entre amour et devoir. Il n'est pas obligé de rendre gloire à Dieu, mais c'est nécessaire si l'amour que nous avons pour lui nous déborde.


Et si on est pas débordé... Alors faut prier pour recevoir la grâce !
9
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis Ancien scout d'Europe  Profil de Cesco  Message privé      Répondre en citant
Zebre
Zebra One

Nous a rejoints le : 19 Oct 2001
Messages : 13 984

Réside à : Lyon
Patientez...

(j'ai changé le titre du fuseau)
10
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SdF + FSE  Profil de Zebre  Voir le site web de Zebre  Message privé      Répondre en citant
mafalda
madrileña
  
TECHNIQUE: 29 points
BONNE HUMEUR: 34 points
Forêt : Explorateur
Nous a rejoints le : 03 Janv 2003
Messages : 5 435

Réside à :
Patientez...

J'ai un peu réfléchis. Si , si !

Etre libre , c'est avant tout avoir le choix. Si je n'ai pas le choix, je ne peux pas choisir , je suis donc esclave d'une solution ou d'un état.
L'homme etait avant la venue du Messie esclave du péché car Notre Seigneur ne s'était pas encore incarné et avec Sa Passion n'avait pas racheté nos fautes à tous.

Par l'Incarnation, le Christ nous offre une autre voie. Dorénavant le choix est élargi, Le suivre ou non.

11
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis    Profil de mafalda  Message privé      Répondre en citant
aurochs
Membre confirmé
  
TECHNIQUE: 21 points
BONNE HUMEUR: 20 points
Forêt : Forestier
Nous a rejoints le : 18 Nov 2003
Messages : 1 194

Réside à : Lille
Patientez...

Mais si tu choisis le péché, tu n'es pas libre. La Liberté c'est choisir la bonne voie.

Un prisonnier n'est pas libre quand il a le choix entre s'évader ou rester en prison; il est libre quand il a prit la décision de passer par le tunnel lui permettant de sortir (et qu'il l'a fait).
12
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis suf-FSE  Profil de aurochs  Message privé      Répondre en citant
Appaloosa
Membre confirmé
  
TECHNIQUE: 20 points
BONNE HUMEUR: 20 points
Cité : Citoyen
Nous a rejoints le : 06 Mai 2004
Messages : 2 757

Réside à : Toulouse
Patientez...

Citation:
Le 2006-05-10 14:10, mafalda a écrit
Etre libre , c'est avant tout avoir le choix. Si je n'ai pas le choix, je ne peux pas choisir , je suis donc esclave d'une solution ou d'un état.
C'est ce que je pensais aussi mais en fait ce n'est pas ca. Cette définition est uniquement due a notre epoque avec notre individualisme qui fait qu'on veut toujours avoir le choix, pensant etre libre, donc de ce fait on ne choisit qu'a moitier, se disant qu'on peut encore revenir en arriere et choisir l'autre solution.

Je me sens libre parce que j'ai choisit ma future épouse et non parce que j'ai le choix entre deux filles...
13
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SUF/FSE  Profil de Appaloosa  Message privé      Répondre en citant
Cesco
Grand membre
  
TECHNIQUE: 21 points
BONNE HUMEUR: 25 points
Montagne : Grimpeur
Nous a rejoints le : 31 Mai 2005
Messages : 540

Réside à : Fécamp
Patientez...

Citation:
Le 2006-05-10 14:34, aurochs a écrit

Mais si tu choisis le péché, tu n'es pas libre. La Liberté c'est choisir la bonne voie.

Un prisonnier n'est pas libre quand il a le choix entre s'évader ou rester en prison; il est libre quand il a prit la décision de passer par le tunnel lui permettant de sortir (et qu'il l'a fait).


Il est tout autant libre s'il a les compétences pour s'échapper, mais ne le fait pas, estimant que sa condamnation était juste. (D'accord, c'est pas réaliste. C'est pour le concept. Ceci dit, Jacques Fesh n'a probablement jamais autant été libre qu'en prison, à partir du moment où il a choisi de vivre sa détention comme un moine dans sa cellule.

Je crois que la liberté c'est le fait que le choix soit possible. Choisir, c'est exercer sa liberté, l'accomplir, la porter à son sommet. Mais là on n'a pas un peu dévié, par hasard ? Il y a pas un fuseau qui a des couattes ? (comme Sheila)
14
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis Ancien scout d'Europe  Profil de Cesco  Message privé      Répondre en citant
Bessou
Membre confirmé
  
TECHNIQUE: 26 points
BONNE HUMEUR: 21 points
Église : Acolyte
Nous a rejoints le : 27 Oct 2002
Messages : 996

Réside à : Grand Ouest
Patientez...

Afin qu'il n'y ai pas de confusion sur la notion de liberté:
Citation du CEC:



Article 3 La liberté de l'homme
1730 Dieu a créé l'homme raisonnable en lui conférant la dignité d'une personne douée de l'initiative et de la maîtrise de ses actes. "Dieu a 'laissé l'homme à son propre conseil' (Si 15,14 ) pour qu'il puisse de lui-même chercher son Créateur et, en adhérant librement à Lui, parvenir à la pleine et bienheureuse perfection" (GS 17):

L'homme est raisonnable, et par là semblable à Dieu, créé libre et maître de ses actes (S. Irénée, hær. 4,4,3).



I Liberté et responsabilité

1731 La liberté est le pouvoir, enraciné dans la raison et la volonté, d'agir ou de ne pas agir, de faire ceci ou cela, de poser ainsi par soi-même des actions délibérées. Par le libre arbitre chacun dispose de soi. La liberté est en l'homme une force de croissance et de maturation dans la vérité et la bonté. La liberté atteint sa perfection quand elle est ordonnée à Dieu, notre béatitude.

1732 Tant qu'elle ne s'est pas fixée définitivement dans son bien ultime qu'est Dieu, la liberté implique la possibilité de choisir entre le bien et le mal, donc celle de grandir en perfection ou de défaillir et de pécher. Elle caractérise les actes proprement humains. Elle devient source de louange ou de blâme, de mérite ou de démérite.

1733 Plus on fait le bien, plus on devient libre. Il n'y a de liberté vraie qu'au service du bien et de la justice. Le choix de la désobéissance et du mal est un abus de la liberté et conduit à "l'esclavage du péché" (cf. Rm 6,17).

1734 La liberté rend l'homme responsable de ses actes dans la mesure où ils sont volontaires. Le progrès dans la vertu, la connaissance du bien et l'ascèse accroissent la maîtrise de la volonté sur ses actes. (1998 Catéchisme 1729)


ICTUS WIN 3 - ©1994-2005 A. Bouchez




Si 15,14:
14 C'est lui qui au commencement a fait l'homme
et il l'a laissé à son conseil.

GS 17:
Mais c'est toujours librement que l'homme se tourne vers le bien. Cette liberté, nos contemporains l'estiment grandement et ils la poursuivent avec ardeur. Et ils ont raison. Souvent cependant ils la chérissent d'une manière qui n'est pas droite, comme la licence de faire n'importe quoi, pourvu que cela plaise, même le mal. Mais la vraie liberté est en l'homme un signe privilégié de l'image divine. Car Dieu a voulu le laisser à son propre conseil(12) pour qu'il puisse de lui-même chercher son Créateur et, en adhérant librement à lui, s'achever ainsi dans une bienheureuse plénitude. La dignité de l'homme exige donc de lui qu'il agisse selon un choix conscient et libre, mû et déterminé par une conviction personnelle et non sous le seul effet de poussées instinctives ou d'une contrainte extérieure. L'homme parvient à cette dignité lorsque, se délivrant de toute servitude des passions, par le choix libre du bien, il marche vers sa destinée et prend soin de s'en procurer réellement les moyens par son ingéniosité. Ce n'est toutefois que par le secours de la grâce divine que la liberté humaine, blessées par le péché, peut s'ordonner à Dieu d'une manière effective et intégrale. Et chacun devra rendre compote de sa propre vie devant le tribunal de Dieu, selon le bien ou le mal accomplis (13).

Notes:
(12) Cf. Si 15,14
(13) Cf. 2Co 5,10


{3} - Rm 6,17:
17 Mais grâces soient rendues à Dieu; jadis esclaves du péché, vous vous êtes soumis cordialement à la règle de doctrine à laquelle vous avez été confiés,
15
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SUF et FSE  Profil de Bessou  Voir le site web de Bessou  Message privé      Répondre en citant
Marie ND
Progressant
  
TECHNIQUE: 20 points
BONNE HUMEUR: 20 points
Église : Lecteur
Nous a rejoints le : 06 Mai 2006
Messages : 22

Réside à : St-Omer
Patientez...

Merci à tous...je comprends bien mieux certaines choses maintenant...
Au fait Mafalda je suis d'accord avec toi:être libre c'est avoir le choix avant tout ...
FSS
Marie ND
16
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SUF !!!!!!!!!!!!!!  Profil de Marie ND  Voir le site web de Marie ND  Message privé      Répondre en citant
errantgris
Grand membre

Nous a rejoints le : 19 Mai 2005
Messages : 642
Patientez...

Pour être libre, réellement libre, faut-il simplement avoir la possibilité de faire un choix.

Qu'est ce qu'être libre ?

La vérité vous rendra libre ? Interroge le titre du fuseau, voyons ce qu'il en est.
Pour découvrir le vrai, le fait, l'absolu, la vérité il faut un esprit complètement attentif.
Il faut, pour découvrir la vérité, une attention totale qui fait qu'il n'y a aucune distraction, aucune idées préconçues, aucun conditionnement qui détournerait notre attention. Car si mon regard est orienté, si je me disperse, la vérité m'échappe. Je ne découvre pas la vérité mais l'idée (l'image) que j'ai de la vérité qui par conséquent n'est pas vérité mais simplement idée, opinion, croyance...
Donc la vérité ne rend pas libre mais un esprit libéré a la possibilité de découvrir ce qui est vrai, absolu, hors de la pensée.
Et lorsque cette "conscience" réellement libre et donc pleinement attentive à ce qui Est découvre la Vérité il n'y a pas de choix.
17
Infos sur le membre et actions possibles
  Profil de errantgris  Message privé      Répondre en citant
Hypocam
Membre confirmé
  
TECHNIQUE: 20 points
BONNE HUMEUR: 21 points
Montagne : Randonneur
Nous a rejoints le : 12 Janv 2004
Messages : 2 017

Réside à : Paris 15ème, mais Normande pour toujours
Patientez...

Citation:
Le 2006-05-10 14:10, mafalda a écrit



Etre libre , c'est avant tout avoir le choix.



C'est sur qu'être libre, c'est avoir le choix!!! Mais ne pas faire ce choix par rapport aux autres, à ce que font les autres.
La liberté exige la fermeté de l'engagement pris. L'engagement va nous permettre de faire grandir cette liberté. Les décisions ne doivent pas être prises par des éléments extérieurs, mais par la liberté profonde. Il ne faut pas être influencé de l'extérieur pour faire nos choix. Celui qui reçoit son choix d'un autre, n'est pas libre.
Il faut perséverer un peu,même si c'est difficile, ce qui fait grandir notre liberté...
Par exemple l'engagement au sein d'une troupe, ce n'est pas honorer sa liberté que de quitter la troupe au milieu de l'année...

La liberté implique que nous devons être solides et fermes dans nos choix, mais aussi persévérants...
18
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis à la retraitre!!!  Profil de Hypocam  Voir le site web de Hypocam  Message privé      Répondre en citant
Zebre
Zebra One

Nous a rejoints le : 19 Oct 2001
Messages : 13 984

Réside à : Lyon
Patientez...

Le nihilisme d'errant-gris...
Aucun conditionnement, tu peux voir comme ça, mais de la formation ! Plus on est instruit, plus on est libre. C'est la CONNAISSANCE de la vérité qui rend libre, non le fait de se retrouver devant la vérité comme un imbécile incapable de la reconnaître, et faire son choix sans outil de réflexion, le plus "libre" possible selon toi, c'est à dire le plus neutre possible en fait... sur un coup de dé ! (ou de sentiment)
19
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SdF + FSE  Profil de Zebre  Voir le site web de Zebre  Message privé      Répondre en citant
errantgris
Grand membre

Nous a rejoints le : 19 Mai 2005
Messages : 642
Patientez...

(parle moi donc, à l’occasion, du nihilisme Zèbre)

Tu différencies donc la formation du conditionnement. Pourtant je peux t’instruire d’un savoir que je considère comme Vrai mais qui néanmoins se révèle faux dans la considération d’un autre.
Tu peux alors choisir de me croire ou de croire l’autre. Mais ces croyances sont-elles basées sur une quelconque vérité ? Là est le coup de dé !
Quelle valeur a donc cette « connaissance de la vérité » que tu plébiscites ? Aucune.
Donc en ne découvrant rien par toi même tu te places en incapacité de découvrir la Vérité, tu ne fais que suivre la vérité d’un autre que tu CROIS vrai.
Tu n’as alors aucun moyen de découvrir ce qui EST, tu ne « découvres »que ce que ton enseignement te désigne comme Vrai. Tu restes dans la croyance pas dans la découverte de ce qui Est.

Citation:
le fait de se retrouver devant la vérité comme un imbécile incapable de la reconnaître, et faire son choix sans outil de réflexion


Malgré le ton suffisant de ce propos il pose une question primordiale :

Pouvons-nous jamais reconnaître la vérité ?

Car reconnaître suppose une action de la mémoire n’est-ce pas !… Quand je reconnais la « vérité » en fait je ne découvre rien du tout simplement je trouve ce que je recherche, ce que l’on me désigne comme objet à trouver.

Quand je "trouve" la femme de ma vie, en fait je trouve la femme qui correspond à l'image, au concept, à l'idée que je me faisais de ma "future femme" et/ou de la femme parfaite... Je trouve une image de femme, je ne découvre pas une personne, je ne rencontre pas un être... C'est tout à fait différent.

Pour chercher quelque chose il faut que j’ai la connaissance de l’objet de ma recherche sinon chercher n’a pas de sens. Peut-on chercher ce qui nous est inconnu ?
Peut-on trouver l’incommensurable, l’innommable, l’indescriptible, l’absolu ? Certainement pas avec le savoir, car on ne peut connaître l’inconnu.
20
Infos sur le membre et actions possibles
  Profil de errantgris  Message privé      Répondre en citant
mafalda
madrileña
  
TECHNIQUE: 29 points
BONNE HUMEUR: 34 points
Forêt : Explorateur
Nous a rejoints le : 03 Janv 2003
Messages : 5 435

Réside à :
Patientez...

Je me demande si cette question de la vérité incarnée en Jésus ( "je suis le chemin la vérité et la vie") n'a pas à voir avec l'Ancien Testament.

Dans l'Ancien Testament, on voit surtout un Dieu punisseur des hommes ( fléaux; mort des premiers nés mâles le jour de la Pâque; déluge etc) , un Dieu qui punit les hommes . Nous voyons aussi souvent les hommes en situation de péché et de complaisance par rapport au péché ( Adam et Eve, le Veau d'Or)
Dans le Nouveau Testament, Jésus nous montre le visage de Dieu Miséricordieux ( la parabole du fils prodigue, mais aussi des personnages tels que Zachée, la femme adultère).
Notre Seigneur donne aux apôtres le pouvoir de remettre les péchés.

J'en viens à déduire que la Vérité incarnée en Jésus nous donne les moyens de connaître nos péchés ( de les voir d'en avoir conscience et d'en obtenir le pardon) et de choisir le Chemin qui nous conduit vers le Père et nous éloigne du péché.



21
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis    Profil de mafalda  Message privé      Répondre en citant
Zebre
Zebra One

Nous a rejoints le : 19 Oct 2001
Messages : 13 984

Réside à : Lyon
Patientez...

hum. Un peu caricaturale ta vision de l'ancien testament. Hocco (en juif bien formé j'espère) pourrait te contredire.

Sinon ton idée de la Vérité = voir notre péché n'est pas bête du tout.

Cependant, quand le Christ dit Je susi la Vérité, il parle manifestement d'autre chose.
Je crois que la Vérité c'est la lumière qui nous permet de voir notre péché, donc effectivement de le quitter avec des larmes de repentir, et cette lumière, c'est la connaissance que le Christ nous apporte, la connaissance de ce que nous sommes aimés ! Et aimés par un Dieu !
22
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SdF + FSE  Profil de Zebre  Voir le site web de Zebre  Message privé      Répondre en citant
mafalda
madrileña
  
TECHNIQUE: 29 points
BONNE HUMEUR: 34 points
Forêt : Explorateur
Nous a rejoints le : 03 Janv 2003
Messages : 5 435

Réside à :
Patientez...

Certes un peu caricaturale, je ne connais pas assez le texte pour avoir une vision plus précise, et puis je ne suis pas éxégète ( je veux bien l'avis d'Hocco sur la question ) non plus.
Complètement d'accord avec la suite de ton explication Zèbre.
23
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis    Profil de mafalda  Message privé      Répondre en citant
Frère Yves
Religieux

Nous a rejoints le : 02 Juin 2003
Messages : 179

Réside à : Nantes
Patientez...

Mafalda,

"Je n'ai connu le péché que par la loi. Ainsi je n'aurais pas connu la convoitise si la loi n'avait pas dit : Tu ne convoiteras pas" (Romains 7, 7), c'est donc la loi qui révèle le péché.

Mais la loi seule conduit à la condamnation, car l'homme est incapable de la suivre (vraiment, c'est à dire pas seulement en apparence) et donc d'être trouvé juste.

La loi révèle le péché, mais elle n'en délivre pas, c'est le Christ qui seul nous libère du péché.

En Jésus Christ nous sommes donc libérés du péché et du joug de la loi, pour vivre sous le règne de la loi nouvelle, la loi de l'Esprit.

Pour revenir sur le thème général :

- vérité : il me semble que la vérité c'est ce qui est selon Dieu, ce qui est conforme au dessein de Dieu. C'est à dire que je ne serais pleinement moi même (véritablement moi même) que quand je serais (par la grâce de Dieu) fidèle à la vocation pour laquelle Il ma créé.

- Liberté : il me semble important de comprendre et d'accepter que nous ne sommes pas Dieu (c'est ce que promet le serpent de la Genèse : vous serez comme des dieux") et donc notre liberté est celle d'une créature finie et non celle d'un dieu tout-puissant ! Peut être qu'une clef pour comprendre ce qu'est la vraie liberté est de s'accepter créature et de renoncer à se faire Dieu.
Ce qui est paradoxal c'est que celui qui accepte cela, peut reconnaitre Dieu comme Dieu, et il peut accepter d'être sauvé par le Christ. Ainsi incorporé au Christ il devient "Dieu par participation" (nous sommes le Corps du Christ) et donc comme membre du Christ il jouit de la liberté même de Dieu !

Union de prière
Frère Yves
24
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis FSE  Profil de Frère Yves  Message privé      Répondre en citant
Zero
Membre confirmé

Nous a rejoints le : 12 Mars 2006
Messages : 4 713

Réside à : Ailleurs
Patientez...

la liberté, ce n'est pas de pouvoir faire ce que l'on veut, c'est de pouvoir faire ce que l'on doit.

Jean-Paul II
25
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis Scout d'Europe  Profil de Zero  Message privé      Répondre en citant
Manège
carrousel

Nous a rejoints le : 27 Juil 2005
Messages : 1 171

Réside à : Paris
Patientez...

Je reviens sur un point évoqué par Patte serviable :
Citation:
suivre le Christ nous rend libre, on se détache de "tout" pour se remettre a lui..et c'est pas simple.. le jeune homme riche souhaitait Le suivre... mais il était esclave de ses bien materiels et c'est parfois un esclavage qui parait bien agréable!
Ce qui est intéressant dans ton commentaire de l'Evangile du jeune homme riche, c'est qu'il montre clairement l'idée que nous nous faisons généralement de la liberté à laquelle nous appelle le Christ. Tu parles de "se détacher de tout", et effectivement c'est ce que Jésus demande au jeune homme. Mais avant de lui dire : "Va, vends tout ce que tu as, donne-le aux pauvres [...], puis viens et suis-moi." (Mc. 10, 21), Il a prononcé une parole qu'on oublie trop souvent : "Une seule chose te manque."
Pour moi, il y a ici un point un essentiel : la liberté des enfants de Dieu n'est pas d'abord un pur détachement, un renoncement à ce qui peut éventuellement nous être cher (donc "quelque chose de moins pour un meilleur bien"), c'est en premier lieu "quelque chose à recevoir", quelque chose qui nous manque !
Il ne s'agit pas de nous enlever au monde, mais de nous apporter la liberté.



D'autre part, Marie ND :
Citation:
Au fait Mafalda je suis d'accord avec toi:être libre c'est avoir le choix avant tout ...
Au terme d'un long voyage, un homme apporte à sa monture épuisée un seau d'eau et un seau d'avoine. Par inattention, il pose les deux seaux exactement à la même distance de l'âne, l'un sur la droite et l'autre sur la gauche.
L'animal regarde les deux seaux, ne sachant lequel choisir en premier. Il a faim et soif. Mais a-t-il plus faim que soif ? ou plus soif que faim ? Il ne sait pas. Alors son regard passe du seau d'eau au seau d'avoine, puis du seau d'avoine au seau d'eau ; et l'âne se demande lequel de ses deux besoins nécessite d'être satisfait le premier.
A force d'hésiter devant le choix à faire, l'âne s'écroule... mort de faim et de soif.

L'âne avait avant tout le choix. Etait-il libre ? Non, car il lui manquait l'éclairage permettant de se tourner vers le meilleur bien.
(C'était une petite histoire pour les nostalgiques du Père Castor !)
26
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis ENF de coeur  Profil de Manège  Message privé      Répondre en citant
Appaloosa
Membre confirmé
  
TECHNIQUE: 20 points
BONNE HUMEUR: 20 points
Cité : Citoyen
Nous a rejoints le : 06 Mai 2004
Messages : 2 757

Réside à : Toulouse
Patientez...

c'est exactement ce que j'expliquais, etre libre c est avoir fait un choix
27
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SUF/FSE  Profil de Appaloosa  Message privé      Répondre en citant
Manège
carrousel

Nous a rejoints le : 27 Juil 2005
Messages : 1 171

Réside à : Paris
Patientez...

Oui, mais le mal enchaîne dans le péché... donc ce n'est pas seulement avoir fait "un" choix, c'est avoir fait le choix du bien.


Cela dit, on entend plus généralement dans l'Eglise qu'être libre c'est faire le choix du bien... Le fait que tu dises "avoir fait" rejoint une réflexion que j'ai depuis quelques temps.

La liberté est-elle un attribut ou un état ?
Telle qu'on en parle habituellement, on a beau dire "être libre", il me semble que cette expression est employée au sens d'"avoir la liberté". Or, pour l'exclave affranchi, par exemple, la liberté semble bien être un état (une "condition", en quelque sorte, même si le terme n'est pas très heureux).
Est-ce que le Christ est venu nous apporter la liberté, ou nous rendre libres ?

(C'est peut-être un pinaillage sans importance, mais mine de rien cette question me travaille...)
28
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis ENF de coeur  Profil de Manège  Message privé      Répondre en citant
mafalda
madrileña
  
TECHNIQUE: 29 points
BONNE HUMEUR: 34 points
Forêt : Explorateur
Nous a rejoints le : 03 Janv 2003
Messages : 5 435

Réside à :
Patientez...

Je vous livre une citation glanée qui pourra éclairer notre propos:
"Si nous disons que nous n'avons pas péché, nous nous égrons nous-mêmes et la vérité n'est pas en nous . Si nous reconaissons nos péchés lui qui est fidèle et juste nous pardonnera nos péchés et nous purifiera de tout ce qui nous oppose à lui"

Première lettre de St Jean 1; 8-9.
29
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis    Profil de mafalda  Message privé      Répondre en citant
  technique
  bonne humeur
RSS 

 

 

Semper Parati Scoutopedia, l'encyclopédie scoute

© Fraternite.net | contact
webmestre@fraternite.net