Lundi 23 Sept 2019
17:59
[S'inscrire]  [Mon Profil]  [Messages privés
[Liste des Membres] [FAQ] [ Connexion ]

Recherche avancée
 
Ecussons
Autocollants
Polos
Retour au site
Retour au forum

Cette version du forum n'est désormais accessible que pour lire les passionants échanges et partage de techniques qui ont déjà été rédigées ici.

Pour participer aux échanges interscouts, merci d'utiliser
le nouveau forum

 

          
Auteur
Voile : partir du mouillage à la voile
trident
Membre confirmé

Nous a rejoints le : 28 Fév 2009
Messages : 1 494

Réside à : Montréal, Québec
Patientez...

Vous êtes dans une petit baie au mouillage, bien pénard... Il est temps de lever l'ancre. Pourquoi le faire au moteur alors qu'il est tout à fait aisé de le faire à la voile? Poser la question, c'est y répondre. Grand sourire

Sans propulsion quelconque, donc à la dérive, le bateau voudra se mettre perpendiculaire au vent. Le même phénomène se produit au mouillage, mais comme l'ancre nous retient, le bateau fait donc un mouvement de pendule. C'est grâce à cette oscillation qu'il sera possible de remonter tranquillement vers le point de mouillage.

On se rappelle qu'au vent, la voile d'avant, c'est la propulsion (au-delà des trois quarts de la puissance) et que la grand-voile (GV), c'est le gouvernail (et donc peu de puissance).

Hisser la voile d'avant gênerait les équipiers en train de remonter l'ancre et la vitesse serait trop grande. C'est donc la GV qu'il faut hisser. Barre bien centrée (on n'y touche plus!), chariot d'écoute de la GV centré et écoute bordée. Et voilà. Par le phénomène d'oscillation, le voilier remontera tranquillement au point d'ancre.

Dès que le câblot deviendra mou, les équipiers n'auront qu'à haler (tirer) sur le mou. Il n'est donc pas question ici de tracter le voilier à bras Sourire . Si la proue commence à dépasser le câblot, il suffit de choquer l'écoute de GV pour déventer la GV et ralentir le voilier.

Lorsque l'ancre est à pic, on choque la GV pour faciliter la remontée de l'ancre. Lorsque celle-ci est armée à son poste, ou du moins sur le pont, aller hop! on borde à nouveau la GV et on prend le cap désiré. Lorsque les équipiers ont terminé avec l'ancre (tout est bien remis dans le puits), on peut alors hisser la voile d'avant.

Sourire


À venir : comment mouiller sans assistance du moteur.
0
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis ex-ASC, ex-FSE  Profil de trident  Message privé      Répondre en citant
mendu1
Membre honoré
 



  
TECHNIQUE: 12 points
BONNE HUMEUR: 74 points
Forêt : Campeur
Nous a rejoints le : 22 Janv 2007
Messages : 6 678

Réside à : ar vro vigoudenn
Patientez...

Pourquoi le faire au moteur ?
On ne le fait pas au moteur, parce que ça ne se fait pas . sauf si on est barjo, et dans ce cas là, on navigue au moteur .

En tout cas , voilà, une bonne leçon de voile bien complète. Merci capitaine.

Même, si on ne fait pas tout ça aussi bien, ça marche aussi, mais tout dépend de la longueur du bateau !
aussi de l'espace pour manœuvrer !
attention de ne pas prendre la bôme dans la figure . Applaudir !
1
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SDF avant la révolution cutt  Profil de mendu1  Voir le site web de mendu1  Message privé      Répondre en citant
Blizzard
Membre confirmé
  
TECHNIQUE: 73 points
BONNE HUMEUR: 23 points
Forêt : Trappeur
Nous a rejoints le : 24 Juil 2011
Messages : 1 057
Patientez...

Le port des voiles est interdit en public.
2
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SDF, FSE, SUF.  Profil de Blizzard  Message privé      Répondre en citant
Akela NDE
Akela

Nous a rejoints le : 01 Avr 2005
Messages : 4 922

Réside à : Dijon
Patientez...



Bref ...

Mouiller ou partir à la voile n'est pas très compliqué en effet, c'est amusant, agréable, inodore et silencieux (les voisins vous en remercient !) ... bref, ça n'a que des avantages. Tant qu'il fait beau, qu'il n'y a pas trop de mer, et qu'on a de la place pour manœuvrer si on se loupe.

Notons toutefois un bémol : sur les voiliers de 10m et plus, et parfois moins, on trouve désormais des guindeaux électriques, fort pratiques, mais qui ne fonctionnent qu'avec le moteur tournant à un certain régime. Il doit y avoir moyen de les utiliser débrayés, mais, comme les barres franches de secours, ce n'est pas toujours vraiment bien prévu pour ça ... belebleb
3
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis ma route en solitaire.  Profil de Akela NDE  Message privé      Répondre en citant
mendu1
Membre honoré
 



  
TECHNIQUE: 12 points
BONNE HUMEUR: 74 points
Forêt : Campeur
Nous a rejoints le : 22 Janv 2007
Messages : 6 678

Réside à : ar vro vigoudenn
Patientez...

J'avais lu sur une revue de voile, l'art et la manière de partir d'un quai, quand le vent était de face, voir de tribord .
C'est, ou c'était une manœuvre des anciens, au temps , où les bateaux surtout de pêche n'avaient pas de moteur .

On mettait un pneu contre le quai, et il fallait faire déborder le bateau .
Évidemment par vent fort, parce qu'autrement, c'est sans problème.

il vaut mieux être rapide à la manœuvre et que tout soit clair sur le pont.
Sans doute que les anciens connaissaient toutes ces manœuvres un peu scabreuses, ils n'avaient pas le choix .

Naviguer, sans moteur, comme les scouts marins, c'est très instructif.

"naviguer à la scoute" barbare
4
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SDF avant la révolution cutt  Profil de mendu1  Voir le site web de mendu1  Message privé      Répondre en citant
trident
Membre confirmé

Nous a rejoints le : 28 Fév 2009
Messages : 1 494

Réside à : Montréal, Québec
Patientez...

Citation:
Le 2014-01-04 09:24:00, mendu1 a écrit :

On ne le fait pas au moteur, parce que ça ne se fait pas . sauf si on est barjo, et dans ce cas là, on navigue au moteur .
Rhôô! Mendu1! Grumph... Faut pas être si méchant avec les marins d'eau douce. Grand sourire

Pour la bôme par contre, je n'ai pas très bien saisi pourquoi on se la prendrait en pleine figure... ? Surtout sur un voilier de 10 m avec un beau cockpit où on est assis pénard pendant que les équipiers forcent comme des damnés à l'avant pour hisser l'ancre. Warf warf !

Comme toujours Akela NDE, un complément d'info très approprié. Extra ! Le guindant électrique est bien pour l'équipage réduit - comprendre ici un homme à la barre et la femme comme équipière à se rouler par terre Je sors Mais avec toute technologie, il faut savoir revenir à l'huile de bras le cas échéant. Il faut donc s'assurer que le système de by-pass soit fonctionnel... sinon, adieux l'ancre, la chaîne et le câblot. Triste

Mendu1, il y a effectivement diverses techniques pour partir du quai, à voile ou à moteur. Et même à moteur, par vent, cela peut être fichtrement compliqué. Mais ça, ça sera un autre fil - que tu peux bien sûr ouvrir. Grand sourire
5
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis ex-ASC, ex-FSE  Profil de trident  Message privé      Répondre en citant
Signaler
Patientez...
>>Le fuseau a été fermé par un modérateur

 

Patientez...
Aucun sujet lié
      technique
      bonne humeur
    RSS 

     

     

    Semper Parati Scoutopedia, l'encyclopédie scoute

    © Fraternite.net | contact
    webmestre@fraternite.net